jump to navigation

Comment j’ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey 3 avril 2022

Par Thierry Klein dans : Humeur,Pour rire ....
Lu 958 fois | ajouter un commentaire

Rien n’était si propre, si moderne, si riche que ces bureaux Mac Kinsey. Jeune diplômé, de retour des Etats-Unis, j’avais décidé de « faire du conseil ». Ne sachant rien faire de précis mais bardé de diplômes, n’ayant aucune idée sur ce que j’avais envie de faire non plus, il me semblait que j’étais en quelque sorte le candidat parfait.  J’entamais mon second tour d’interviews – le processus d’embauche chez Mac est une sorte de parcours du combattant consistant en 5 à 10 entretiens, le but est probablement de bien s’assurer que la société recrute des clones.

J’avais mis pour l’occasion mon seul costume, moi qui n’en portais jamais, je vous prie de croire qu’il ne venait pas du tailleur le plus chic, ni qu’il était du dernier cri: mon costume était peut-être mon premier désavantage, mais je n’en avais absolument pas conscience et surtout ce n’était rien par rapport à ce qui allait suivre.

La secrétaire d’accueil, probablement quadrilingue, m’a fait donc fait pénétrer dans cette salle d’attente, très froide, sans aucun charme, mais où il était évident, car c’était là sa fonction, que tout avait coûté très cher. Murs blancs, canapés blanc, moquette blanche, une peinture au mur qui semblait tout droit sortie de la pièce « Art » de Yasmina Reza mais je ne pouvais pas encore la contempler avec humour, la pièce n’avait pas été écrite, tout ça pour vous dire que ça remonte à très loin.

La moquette ne venait certainement pas de St-Maclou, elle était très épaisse, jusqu’à ressembler plus à une fourrure qu’à une moquette. Je me suis assis sur le bord du canapé, il y avait déjà deux candidats qui attendaient, enfin je n’étais pas certain qu’il s’agissait de candidats, peut-être s’agissait-il d’observateurs. (Peut-être étais-je déjà un brin parano ou alors un brin précurseur, puisque le film « La Firme » n’était pas non plus sorti). Je leur ai donc souri, et après, finalement, c’était comme en Boum, tout le problème était d’avoir l’AIR détendu.

Il y a eu quelque chose d’étrange au bout de quelques minutes. Les candidats-observateurs me regardaient de façon bizarre, un peu comme si j’avais été transformé en cafard. Surtout, je me suis rendu compte qu’il y avait une sorte d’odeur pestilentielle dans la pièce, une odeur de merde pour tout dire. Et cette odeur pestilentielle, il faut bien le reconnaître, semblait avoir pour origine précisément l’endroit où j’étais assis. Et pourtant j’avais fait des frais et ma douche était toute récente, bien plus que mon costume. Alors, prenant l’air le plus détaché possible, j’ai regardé un peu partout, en haut, à droite, à gauche, puis finalement en bas, le bout de mes chaussures. Et je me suis rendu compte que sous ma chaussure vernie droite était accrochée une énorme bouse, immonde, de celles sur lesquelles on ne marche qu’une fois ou deux dans sa vie. Voilà, c’était comme ça, elle était vraiment accrochée à la chaussure, alors, regardant ailleurs, prenant toujours l’air le plus détendu possible, j’ai commencé à discrètement vouloir la laisser sous le canapé. Mais c’était assez compliqué, la crotte étant assez molle et ayant tendance à ne se détacher que partiellement. J’étais occupé à ce travail de (bas) fond, certainement pas la meilleure préparation possible à l’entretien depuis environ 3 minutes quand la secrétaire quadrilingue est entrée me chercher.

C’était évidemment une secrétaire de haut vol, probablement formée à n’avoir jamais l’air de s’étonner de rien comme Anconina dans Itinéraire d’un enfant gâté (film qui était bien sorti, lui) mais quand même son visage trahissait une légère surprise. Il faut dire à sa décharge que 10 mn plus tôt, elle avait quitté une pièce parfaitement propre, discrètement parfumée et que là, elle rentrait dans une atmosphère nauséabonde (ça puait vraiment) avec surtout, à mes pieds, un énorme étron, bien visible, et une longue trainée noirâtre, résultat de mes efforts de dissimulation, encore plus visible, qui se détachait parfaitement, je n’ose dire artistiquement, sur le fond immaculé de la moquette. En fait, j’ai compris qu’elle se demandait tout bonnement si je n’avais pas chié dans la salle d’attente – sans doute une première mondiale pour un candidat à l’embauche chez Mac Kinsey.

Pour la rassurer sur ce point, j’ai donc grommelé un « C’est pas moi, c’est le chien » et, prenant l’air le plus détaché possible, ma chaussure et moi l’avons suivie pour mon entretien.

Billets associés :
del.icio.us:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey digg:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey spurl:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey wists:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey simpy:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey newsvine:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey blinklist:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey furl:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey reddit:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey fark:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey blogmarks:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey Y!:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey smarking:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey magnolia:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey segnalo:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey gifttagging:Comment j'ai merdé mes entretiens chez Mac Kinsey


La Vérité selon Le Monde 3 février 2017

Par Thierry Klein dans : Blogs et journalisme,Humeur,Non classé.
Lu 1 856 fois | ajouter un commentaire

Decodex est l’outil récemment créé par Le Monde pour, je cite, « permettre au plus grand nombre de vérifier les informations qui circulent en ligne ».

Ce n’est pas de la pré-truth, pas de la post-truth, c’est de la Vérité Vraie, estampillée « Le Monde ».
En russe, on appelle ça la Pravda.

Et donc, Decodex ne traduit que les biais du journal lui-même. Al Jazeera, c’est évidemment tout ce qu’il y a de plus fiable, pas du tout influencé par l’islamisme. Alors que Russia Today, c’est évidemment très très méchant !

Billets associés :
del.icio.us:La Vérité selon Le Monde digg:La Vérité selon Le Monde spurl:La Vérité selon Le Monde wists:La Vérité selon Le Monde simpy:La Vérité selon Le Monde newsvine:La Vérité selon Le Monde blinklist:La Vérité selon Le Monde furl:La Vérité selon Le Monde reddit:La Vérité selon Le Monde fark:La Vérité selon Le Monde blogmarks:La Vérité selon Le Monde Y!:La Vérité selon Le Monde smarking:La Vérité selon Le Monde magnolia:La Vérité selon Le Monde segnalo:La Vérité selon Le Monde gifttagging:La Vérité selon Le Monde


De Carlos Ghosn à Donald Trump 24 janvier 2017

Par Thierry Klein dans : Economie,Humeur,Politique.
Lu 1 669 fois | ajouter un commentaire

Sur le plan éthique, il n’y a aucun fondement valable pour que Carlos Ghosn gagne plus que ma femme de ménage. Les deux ont un travail difficile, prenant, contraignant, même si les contraintes sont différentes.

Alors, au nom de l’efficacité, on peut admettre certaines différences.

Sans doute les « qualités » de Carlos Ghosn sont-elles un peu plus rares (quoique… je ferai une très mauvaise femme de ménage, j’en suis certain, alors que je pourrais peut être très bien diriger Renault).

Sans doute, Carlos Ghosn a-t-il besoin d’argent devant lui pour ne pas être « acheté » par la concurrence (quoique… quand on regarde, les tops managers passent comme une fleur d’une entreprise à une autre, comme les hauts fonctionnaires passent de l’état à l’entreprise. Et Carlos Ghosn me semble en situation de conflit d’intérêts permanent du fait des différentes entreprises qu’il dirige et des différents états qui le soutiennent).

Etc… Toutes ces raisons tiennent de l’efficacité, pas de l’éthique. On peut les tolérer pour justifier une certaine différence de revenus entre les gens, au nom d’une certaine efficacité économique. Par exemple des écarts de 1 à 10 ? De 1 à 100 ?

Mais ressaisissez-vous ! ressaisissez-vous tous ! Quand on commence à gagner 1000 fois ou plus (cas de Carlos Ghosn) le salaire de l’ouvrier de base, on porte atteinte à l’essence même de la démocratie. Avec ces écarts là, plus d’égalité qui tienne. Vous êtes, ni plus ni moins, dans les mêmes conditions qu’avant la révolution française, quand quelques nobles détenaient 99% des terres – les terres en 89, l’équivalent aujourd’hui du capital.

A ce niveau là, il ne peut y avoir que vol, spoliation, passe-droits et surtout ce comportement est nuisible pour l’intérêt général. Il gagne le salaire de 1000 ou 10000 de ses ouvriers, c’est forcément un frein pour leur rémunération et le développement de l’entreprise. Je vous rappelle l’origine de la crise de 2008: leurs salaires baissant, les salariés américains ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins et ont massivement emprunté, en particulier pour se loger. Pendant 30 ans, ils ont vécu de la plus-value immobilière au lieu de vivre de leur salaire. La bulle qui en a résulté a créé la crise financière.

Depuis une quarantaine d’années, le capital se concentre entre un nombre de plus en plus réduit de mains. Nous créons une aristocratie de même type que sous les rois. Les effets de tout ceci sont évidemment nuisibles.

Quels ont été les gains de productivité depuis 100 ans ? 1000 % 10 000 % ? Pourtant, 99% des êtres humains restent obligés de travailler beaucoup, jusqu’à un âge de plus en plus avancé. La sécurité sociale va disparaître. Ces gains de productivité non redistribués, c’est le salaire des Carlos Ghosn. [Et il en adviendra de même des gains de productivité liés aux robots]

La principale force de patrons comme Carlos Ghosn: disposant de moyens illimités, ils parviennent à convaincre leurs actionnaires, qui sont pourtant intelligents, qu’ils sont indispensables. Ils parviennent à vous convaincre, et vous êtes pourtant intelligents, qu’ils agissent « pour le meilleur » (je reprends l’expression de Voltaire face à Leibniz, le débat est au fond le même).

Billets associés :
del.icio.us:De Carlos Ghosn à Donald Trump digg:De Carlos Ghosn à Donald Trump spurl:De Carlos Ghosn à Donald Trump wists:De Carlos Ghosn à Donald Trump simpy:De Carlos Ghosn à Donald Trump newsvine:De Carlos Ghosn à Donald Trump blinklist:De Carlos Ghosn à Donald Trump furl:De Carlos Ghosn à Donald Trump reddit:De Carlos Ghosn à Donald Trump fark:De Carlos Ghosn à Donald Trump blogmarks:De Carlos Ghosn à Donald Trump Y!:De Carlos Ghosn à Donald Trump smarking:De Carlos Ghosn à Donald Trump magnolia:De Carlos Ghosn à Donald Trump segnalo:De Carlos Ghosn à Donald Trump gifttagging:De Carlos Ghosn à Donald Trump


L’étrange école 23 janvier 2017

Par Thierry Klein dans : Humeur,Politique.
Lu 1 913 fois | ajouter un commentaire

Les points communs entre l’Education Nationale et l’armée française des années 30:

  • elle est, et de loin, le premier budget de la Nation
  • tout le monde a conscience que les mauvais choix sont faits, alors que les bons choix sont évidemment connus
  • la stratégie est faite par un petit nombre de fonctionnaires incapables, en retard d’une guerre, dont le Ministre n’est plus que le porte-parole.

En conséquence :

  • toute critique est vécue comme une insubordination, une subversion, voire une trahison. « Réfléchir, c’est déjà désobéir ».
  • plus on rajoute de l’argent et plus c’est inutile. Le budget de l’éducation est devenu un trou sans fond.
  • l’opacité est chaque jour plus grande, la langue de bois plus présente, la hiérarchie plus pesante sur les esprits et le discours : aujourd’hui, de plus en plus, l’école devient la « Grande Muette ».

Si on veut donner un tour polémique à tout ça (mais loin de moi cette idée !), on pourrait considérer que, comme l’armée a fait, via Maginot et via son idéologie, le jeu de l’ennemi, l’Education Nationale fait sans doute aujourd’hui celui de l’islamisme.

Billets associés :
del.icio.us:L'étrange école digg:L'étrange école spurl:L'étrange école wists:L'étrange école simpy:L'étrange école newsvine:L'étrange école blinklist:L'étrange école furl:L'étrange école reddit:L'étrange école fark:L'étrange école blogmarks:L'étrange école Y!:L'étrange école smarking:L'étrange école magnolia:L'étrange école segnalo:L'étrange école gifttagging:L'étrange école


Comment un message se transmet-il ? 19 septembre 2013

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 14 829 fois | ajouter un commentaire

Mon discours (lu par ma mère en mon absence) à l’occasion de la remise de la médaille des Justes parmi les nations à Mr et Mme Mandon, cérémonie organisée par le comité Yad Vashem le 22 août 2013 à Lamastre.

J’ai toujours un sac de jute dans mon bureau.


Pendant toute mon enfance, j’ai entendu les « légendes » liées à Lamastre. J’ai toujours su que mes grands- parents et mon père s’y étaient cachés pendant la guerre, avaient été accueillis par « Les Mandon » qui leur avaient sauvé la vie à plusieurs reprises.

Mon père nous racontait des histoires de sauvetage – à l’école, lors d’une rafle ou cachés dans les bois – aventures qui, avec le recul des ans prenaient parfois un tour comique dans le style de la grande vadrouille puisque, pour ma famille du moins, tout s’était bien terminé. Il m’a fallu des années pour comprendre à quel point ce qui s’était passé à Lamastre m’avait marqué, moi qui pourtant n’avait rien vécu des peurs de la guerre . Et le côté vraiment exceptionnel et universel de se qui s’ y est joué, je ne l’ai saisi que bien plus tard encore, après la mort de mon grand-père.

Ce qui est exceptionnel dans les actes de résistance des Mandon, ce qui les rend encore plus grands, c’est qu’ils ont eu lieu « tout simplement », sans jamais être revendiqués. Jamais les Mandon n’ont prétendu donner l’exemple, jamais ils n’ont chercher à rendre leur sauvetage public, à ce qu’il soit l’objet d´un livre, d’une émission de télé ou tout simplement d’un devoir de mémoire.

A tel point qu’il y a un côté incongru ou sacrilège à tenir aujourd’hui une cérémonie qu’ils n’ont pas exigé et dont peut être ils n’auraient pas voulu.

Ce que les Mandon ont donné est au delà de toutes les cérémonies mais il reste important pour nous tous, y compris pour nos enfants, de savoir qu’ils ont su se dresser dans un but simplement altruiste, humanitaire, moral sans aucune attente de récompense, de remerciement, ni même aucune attente de reconnaissance.

Cette absence de toute revendication fait bien partie du message et est une des raisons pour lesquelles les actes des Mandon touchent à ce qu’il y a de plus grand, de plus universel dans l’expérience humaine.

Au moment où l’Europe était emportée par des torrents de propagande, de haine et de violence, le soleiĺ ne s’est jamais complètement couché sur Lamastre. Les Mandon ont éclairé cette immense tragédie d’une lumière qui en rachète l’horreur et l’amertume et nous permet de garder foi en l’homme . C’est ce qui fait d’eux,au sens biblique du terme, des Justes. Ce qui nous reste de cette guerre 70 ans plus tard, et pour l’éternité n’est plus la désolation, mais une immense admiration, une immense espérance, qui pourra nous stimuler et nous encourager.

« Comment cela s’appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd’hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l’air pourtant se respire, que la ville brûlé mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ?
– Demande au mendiant, il le sait.
– Cela à un très beau nom, femme Narsès. Cela s’appelle l’aurore
. » Jean Giraudoux, Électre.

Billets associés :
del.icio.us:Comment un message se transmet-il ? digg:Comment un message se transmet-il ? spurl:Comment un message se transmet-il ? wists:Comment un message se transmet-il ? simpy:Comment un message se transmet-il ? newsvine:Comment un message se transmet-il ? blinklist:Comment un message se transmet-il ? furl:Comment un message se transmet-il ? reddit:Comment un message se transmet-il ? fark:Comment un message se transmet-il ? blogmarks:Comment un message se transmet-il ? Y!:Comment un message se transmet-il ? smarking:Comment un message se transmet-il ? magnolia:Comment un message se transmet-il ? segnalo:Comment un message se transmet-il ? gifttagging:Comment un message se transmet-il ?


Le chien qui m’a aimé 11 janvier 2012

Par Thierry Klein dans : Animaux,Humeur.
Lu 16 691 fois | 16 commentaires

Un bon regardCe n’était ni le plus fort, ni le plus vif, ni le plus gai des chiots de la portée. En fait, quand j’ai visité l’élevage, Osh se tenait un peu à l’écart de la meute, comme s’il ne se sentait pas tout à fait digne d’être choisi. Quand je suis arrivé vers lui, il s’est levé doucement, m’a regardé d’un air étonné et s’est appuyé sur ma jambe gauche si fort que j’ai senti qu’il tomberait immédiatement si j’avais le malheur de me dégager trop vite. « Si tu t’en vas, je tombe aussi ». La perte d’équilibre pour garder l’équilibre. Osh aura gardé cette habitude toute sa vie, jusqu’à son tout dernier quart d’heure, hier soir. Le vide que je ressens à l’idée que ce geste n’aura plus lieu ne sera jamais comblé.

Il est devenu un braque de Weimar magnifique, d’une noblesse et d’une douceur infinies. Sous son regard, ma vie, qui était partie en lambeaux avant que je ne l’ai rencontré, s’est progressivement réparée. Sans que je m’en rende compte, il m’observait avec une attention et une discrétion extrêmes. Regard interrogateur, intense, presque translucide, mais très doux et bienveillant – inconditionnellement bienveillant.

Un jour où je rangeais tristement des pièces en bois dans une boîte, le chien a commencé à les saisir dans sa gueule et à m’assister dans ma tâche.

Quand ma fille est née et que nous sommes rentrés de la maternité, il a délaissé son coussin habituel et a passé la nuit devant sa porte. Le lendemain matin, il a ramené dans sa gueule un châton de 2 mois, Moka, abandonné dans le jardin et que nous avons élevé. Je n’aurais pas confié ma fille à n’importe quelle nounou, mais j’ai toujours eu une confiance absolue dans le chien. Ma fille, et plus tard, mon fils, ont passé des heures avec lui, à jouer ou dormir entre ses pattes – il les aimait, les protégeait. Le concept même de jalousie vis-à-vis des personnes que j’aime lui a été étranger toute sa vie.

C’était la meilleure partie de moi, ma partie la plus dissimulée, la plus instinctive. Cet air éternellement surpris et naïf, cette joie innée face aux événements les plus simples de la vie (sortir, jouer, courir ou regarder la télé ensemble), c’est la meilleure partie de moi enfouie que la vie, l’éducation, la fréquentation de la communauté des hommes m’ont appris à dissimuler.

C’était un excellent gardien et il était suffisamment imposant – et sonore – pour que personne ne cherche à embêter quiconque se tenait près de lui mais jamais je n’ai vu ce chien montrer les dents à un être humain. Moi-même attaqué, aurait-il su mordre pour me défendre ? Je pense sincèrement que non. La loi sacrée des hommes – ne jamais faire de mal à aucun autre être humain – était ancrée plus solidement en lui que chez la plupart des hommes mêmes. Une sorte de Lord Jim inversé : pas de tralala mais toujours le comportement le plus digne – il ne savait tout bonnement pas quelles étaient les autres options. « He was one of us – c’était l’un des nôtres ».

Les évènements tristes et heureux, il les a partagés avec moi. Il m’aidait, un peu par son inconscience, mais surtout par sa dignité et son mépris pour les sentiments vulgaires des hommes, à les relativiser, ce qui est une condition essentielle pour survivre.

Hier soir, il est parti en deux heures sans un cri et sans peur. En m’aimant. Une part de moi aussi est partie pour toujours.


Avec ma fille…

Avec ma Fille

Avec ma fille

 

Avec Moka, le châton qu’il nous a ramené à la naissance d’Anna
Osh et Moka

 

Mer et montagne: nos sorties préférées.

Equilibre et déséquilibre

Arrêt en montagne

Osh à la plage

Extérieur neige

Billets associés :
del.icio.us:Le chien qui m'a aimé digg:Le chien qui m'a aimé spurl:Le chien qui m'a aimé wists:Le chien qui m'a aimé simpy:Le chien qui m'a aimé newsvine:Le chien qui m'a aimé blinklist:Le chien qui m'a aimé furl:Le chien qui m'a aimé reddit:Le chien qui m'a aimé fark:Le chien qui m'a aimé blogmarks:Le chien qui m'a aimé Y!:Le chien qui m'a aimé smarking:Le chien qui m'a aimé magnolia:Le chien qui m'a aimé segnalo:Le chien qui m'a aimé gifttagging:Le chien qui m'a aimé


Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. 23 juin 2010

Par Thierry Klein dans : Humeur,Pour rire ....
Lu 5 123 fois | ajouter un commentaire

Je veux bien qu’on garde Ribery, Gallas, Evra et même, tiens, qu’on prolonge Domenech pour 5 ans de plus, mais par pitié, par pitié !, faites en sorte que Nicolas Mahut arrête de jouer au tennis.

C’est insupportable ! Il vient de jouer un des matches les plus longs en qualifs de Wimbledon (26-24 au 5ème set) et là il en est à 54-54 59-58 contre Isner, 5ème set en cours, tous records du monde battus (durée du match, nombre de jeux, nombre d’aces – ce record a été pulvérisé par les 2 joueurs – et ennui total cumulé compte non tenu des variations saisonnières) après 2 jours d’une confrontation que je n’ose qualifier du terme combat tellement ça devient ridicule !

Savez-vous qu’un match de tennis, ça peut ne jamais finir ? Heureusement, tout ça se passe sur le court 18, le plus petit, le plus isolé de Wimbledon, là ou presque personne ne va jamais (ça pourrait devenir dangereux si ça s’éternise encore, on va finir par ramasser des squelettes).

Mahut est le chaînon manquant entre le 13h de Pernaud et « Très Chasse, très pêche ». Ca devient trop facile, pour TF1, de concevoir sa grille télé.

Quand ce match a commencé, la France pouvait encore gagner la Coupe du Monde. Quand il se terminera, Escalettes aura sans doute été mis sur la touche. Il faut que ça cesse. Ces français ne respectent vraiment plus rien !


(Sur le tableau d’affichage du site de Wimbledon, ils demandent de rajouter +50 au score du match car il est devenu impossible de l’afficher !)

Billets associés :
del.icio.us:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. digg:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. spurl:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. wists:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. simpy:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. newsvine:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. blinklist:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. furl:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. reddit:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. fark:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. blogmarks:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. Y!:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. smarking:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. magnolia:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. segnalo:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut. gifttagging:Prolongez Domenech, mais stoppez Mahut.


Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) 12 mai 2010

Par Thierry Klein dans : Humeur,Pour rire ...,Sport.
Lu 4 736 fois | 1 commentaire

Ce matin, à 9h30, Mickael Landreau et Djibril Cissé ont sauvagement assassiné Raymond Domenech en le frappant de façon répétée à la tête à l’aide de ballons de football surgonflés.

Tout était calme à Clairefontaine lorsque l’entraîneur de l’équipe de France s’est approché des deux joueurs à l’entraînement muni de deux tickets. Un ronflement d’hélicoptère en vol aurait déclenché la colère immédiate de Djibril Cissé qui s’est précipité vers Raymond Domenech en hurlant « Tes tickets de retour, tu vas voir où on va te les fourrer ».

Au total, Raymond Domenech aurait reçu 14 654 coups de ballons, dont 6 212 dégagements de gardien, 7 423 frappes de mule, et 3 pointards d’origine inconnue.

Au moment où la police est arrivée sur les lieux, le gardien de but remplaçant des bleus, Mickael Landreau, continuait, de façon compulsive, à dégager ballon après ballon directement dans la tête du sélectionneur. Trois policiers n’ont pu dégager la victime qu’après de multiples efforts – et en menaçant Mickael Landreau d’un carton rouge.

« Les tickets étaient pourtant simplement une invitation à une soirée festive que j’organise à Disneyland en l’honneur des joueurs et de leurs épouses », nous a déclaré Mme Z.D. qui a assisté à l’ensemble de la scène à partir de la résidence des joueurs.

La Fédération nous précise en effet que la liste finale de 23 joueurs déposée il y a quelques heures auprès de la FIFA comprend bien les noms de Mickael Landreau et de Djibril Cissé. Elle ne peut plus être modifiée.

Mme Rama Yade, Secrétaire d’Etat chargée des Sports, a déploré la perte du sélectionneur tout en déclarant « comprendre, mais non pas excuser l’attitude des joueurs, qui doivent maintenant se concentrer sur leur objectif: gagner et faire briller les couleurs de notre pays. Dans cet esprit, toutes les procédures judiciaires sont évidemment suspendues jusqu’à la fin de la Coupe du Monde ».

Le gouvernement s’est réuni d’urgence sous la présidence de Nicolas Sarkozy et une loi empêchant le survol de Clairefontaine par les hélicoptères sera votée dès septembre, juste après la coupe du Monde.

(Source: AFP)

Billets associés :
del.icio.us:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) digg:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) spurl:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) wists:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) simpy:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) newsvine:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) blinklist:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) furl:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) reddit:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) fark:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) blogmarks:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) Y!:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) smarking:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) magnolia:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) segnalo:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010) gifttagging:Domenech sauvagement assassiné ! (Le Monde du 27 mai 2010)


Que c’est bon le ski (OM 3 – PSG 0) 1 mars 2010

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 3 242 fois | 1 commentaire

Billets associés :
del.icio.us:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) digg:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) spurl:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) wists:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) simpy:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) newsvine:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) blinklist:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) furl:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) reddit:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) fark:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) blogmarks:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) Y!:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) smarking:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) magnolia:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) segnalo:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0) gifttagging:Que c'est bon le ski (OM 3 - PSG 0)


Let the sleeping death seep through 6 octobre 2009

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 7 292 fois | 12 commentaires

Dip the apple in the brewAlan Turing est surtout connu du grand public parce que c’est lui qui a permis de casser le cryptage de la machine Enigma, durant la seconde guerre mondiale. Au début de la guerre, Churchill monte, à Blechtley Park, une équipe « top secret » de mathématiciens, de linguistes, de traducteurs pour tenter de décrypter les messages envoyés à la flotte allemande.

Cette équipe utilisera les travaux de Turing (qui est l’inventeur du concept de programme informatique) et finira par casser les codes d’Enigma grâce à un des tous premiers ordinateurs, mis au point pour l’occasion (quelques centaines de mètres carrés au sol et bien moins puissant que la plus petite de nos calculettes !).

L’histoire de ce premier « piratage » est assez extraordinaire. Churchill en parle un peu dans ses mémoires mais je vous conseille d’aller lire au moins « L’histoire des codes secrets » ou, pour ceux qui ont un peu plus de temps devant eux, The Enigma.

Malgré l’énormité des moyens déployés, malgré tous les trésors d’astuce et de science dont a fait preuve l’équipe de Blechtley Park, malgré les espions qui fournissaient en permanence des informations nouvelles sur Enigma, le décryptage n’aurait pu avoir lieu sans ces les 2 constations suivantes :

  1. Quand les allemands « changeaient » les codes de la machine (opération quasi-quotidienne), ils ne réutilisaient jamais le code de la veille
  2. Les allemands évitaient les codes qui leur apparaissaient trop faciles à décrypter (l’équivalent d’un code 7777 pour une carte bleue). Conséquence, la génération des codes n’était pas aléatoire et l’espace de recherche pouvait être considérablement réduit.

Ce dernier point fut décisif. C’est en voulant compliquer la tâche du « décodeur » que les allemands ont fourni les clés.

Quand j’étais à Stanford, les théories de Turing et de Shannon étaient un point de passage obligé pour tout étudiant en informatique (de nos jours, on étudie beaucoup plus Shannon). Mais ce qui me fait penser à Turing aujourd’hui, c’est qu’il synthétise deux affaires très actuelles.

D’abord, il est une des premières victimes connues de la castration chimique, dont, paraît-il, François Fillon veut briser le tabou….

Accusé d’homosexualité en 1952, il doit se soumettre à une castration chimique destinée à « réorienter sa sexualité ». Il se suicide en 1954 en croquant dans une pomme empoisonnée au cyanure – la pomme de Blanche-Neige, qui a été reprise dans le logo Apple, en hommage, justement à Turing.

Ensuite, comme Polanski (encore plus que Polanski !), Turing s’est littéralement jeté dans la gueule du loup. C’est lui qui, victime d’un vol, se rend au commissariat et à cette occasion, avoue son homosexualité.

Comme Polanski, il plaide coupable alors qu’il déclarera plus tard « ne se sentir coupable de rien ».

Comme Polanski, la « faute » dont il est accusé est éminemment fonction de la société dans laquelle il vit (dans le cas de Polanski, la seule charge qui reste à ce jour consiste en une relation sexuelle avec une jeune femme de 14 ans, relation admise aujourd’hui dans d’autres pays et à d’autres moments de notre propre histoire).

Ce que nous enseigne l’histoire, c’est qu’en septembre 2009, le gouvernement britannique a présenté des regrets pour le traitement infligé à Alan Turing.

Billets associés :
del.icio.us:Let the sleeping death seep through digg:Let the sleeping death seep through spurl:Let the sleeping death seep through wists:Let the sleeping death seep through simpy:Let the sleeping death seep through newsvine:Let the sleeping death seep through blinklist:Let the sleeping death seep through furl:Let the sleeping death seep through reddit:Let the sleeping death seep through fark:Let the sleeping death seep through blogmarks:Let the sleeping death seep through Y!:Let the sleeping death seep through smarking:Let the sleeping death seep through magnolia:Let the sleeping death seep through segnalo:Let the sleeping death seep through gifttagging:Let the sleeping death seep through