jump to navigation

La fin de la liberté de parole 5 avril 2024

Par Thierry Klein dans : Non classé.
Lu 30 fois | trackback

Comparez les 2 vidéos ci-dessous. Dans la première, la mère met spontanément en relation l’agression dont a été victime sa fille avec sa façon de s’habiller, le fait qu’on la traitait de « mécréante ». Dans la seconde, le lendemain, elle lit un texte affirmant que sa fille est « pratiquante et pieuse… et fait la prière 5 fois par jour ». Puis elle s’élève contre « la récupération d’extrême droite ».

Aucun des demeurés présents sur le plateau ne relève que sa parole n’est plus libre. Il ne s’agit évidemment pas d’emprise, on voit comment cette femme était claire dans sa tête dans la première vidéo.

Cette mère a évidemment cédé 1) aux menaces des islamistes et 2) au chantage affectif qui consiste à la faire taire au prétexte que critiquer la situation présente est « d’extrême droite ». Le procureur devrait se saisir d’un tel cas. Dans les banlieues, la puissance informelle de la violence et de la religion est supérieure à celle de la loi et l’équilibre doit absolument être rétabli.

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?